home > Chiese > Eglise de Saint Grégoire d’Arménie

Eglise de Saint Grégoire d’Arménie

Piazza San Nicola - 6010 - 70122
Gratis -
Patron Gouverneur arménien Basilio Mesardonite
Début de bâtiment Début XI siècle après J.-C.
Usage actuel Eglise
L’église Saint-Grégoire, dédiée à saint Grégoire l’Illuminateur, patron de l’Arménie, est la plus ancienne église consacrée de la ville de Bari. Elle est insérée dans la citadelle de Saint-Nicolas, dont l’enceinte fortifiée accueillait le siège administratif du gouverneur byzantin, ainsi que plusieurs églises (les documents citent les églises grecques Saint-Eustrate, Saint-Nicolas et Saint-Jean l’Evangéliste) et des édifices civils (prétoire, corps de garde…). En 1089, tous les bâtiments furent démolis par les nouveaux dominateurs normands (sauf l’église dédiée à saint Grégoire), et cette zone fut cédée à la ville pour faire place à la nouvelle basilique Saint-Nicolas. Il faut croire que si l’église Saint-Grégoire n’a pas été démolie, c’est en raison de ses dimensions et de sa valeur intrinsèque. Ses origines remontent probablement au Xe siècle. Le premier document dans lequel est citée l’église Saint-Grégoire, document appartenant aux archives de la basilique Saint-Nicolas, remonte à l’an 1015 et se réfère au clerc arménien Mele « clericus, abbas, custos et rector ecclesiae sancti Gregorii ».
Les habitants étaient très attachés à leur église, comme le témoignent les onze inscriptions funéraires faisant référence à des personnalités de la cité, découvertes sur les murs. Une inscription de 1308 sur la façade interne dans la partie sud de l’église relate que, pendant une certaine période, l’église fut utilisée comme lieu de sépulture par les membres de la Confrérie de Saint Grégoire, que l’église accueillait depuis 1497. L’église a conservé son style roman, avec sa façade divisée en trois parties correspondant aux trois nefs à l’intérieur ; au début du XXe siècle, elle a fait l’objet d’une restauration dans un style imitant le roman, restauration qui a effacé les remaniements du XVIIe et du XVIIIe siècle. C’est à l’église Saint-Grégoire qu’appartiennent les « Misteri» de la Passion, des groupes statuaires en bois et en papier-mâché, que l’on porte en procession un an sur deux le Vendredi saint (surnommés en dialecte vendelùse, à savoir « qui apportent le vent », car le vent souffle souvent très fort ce jour-là).
Début de bâtiment Début XI siècle après J.-C.
Consecration Début XI siècle après J.-C.
Patron Gouverneur arménien Basilio Mesardonite
Immeubles précédents Temple pour Saint Démétrios
En 1011 une épigraphe grecque de « refondation » du kastron byzantin atteste que le gouverneur arménien Basilio Mesardonite avait bâti un temple pour Saint Démétrios, patron de l’armée.
À l’origine l’église n’était donc pas dédiée à saint Grégoire. De plus, nous savons qu’en 1015 l’église était administrée par le clerc arménien Mele, fils de Maione da Bari. L’église changea de nom lorsqu’elle changea de propriétaire. En effet, vers 1040, elle devint propriété privée de la famille aristocratique arménienne Kiri Adralistos, qui décida de la dédier au saint patron arménien. Par la suite, l’église devint un bien de la cathédrale, jusqu’en 1308, lorsque Charles d’Anjou demanda à l’archevêque Romuald d’en faire don au clergé de la basilique Saint-Nicolas. Autour de l’église, on aménagea tout d’abord un cimetière pour les nobles et les membres du clergé, puis un hospice pour les pèlerins.
L’église Saint Grégoire est le siège de l’Union Pieuse des Porteurs des Misteri de la Passion du Seigneur Jésus-Christ. Les Misteri sont des statues représentant les personnages des stations de la Passion du Christ, qui sont portés en procession le soir du Vendredi saint. Les Misteri de la ville de Bari ont vu le jour au cours de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, lorsque pour la première fois à Bari eurent lieu deux processions de la Passion de Christ. La première procession (la plus ancienne) était organisée par la Confrérie qui dépendait de l’église de la Vallisa, tandis que la deuxième partait de l’église San Pietro delle Fosse, à côté du port. Suite à la suppression des ordres religieux, les statues de San Pietro avaient été réclamées par le groupe de la Passion et de la Mort, reconnu officiellement en 1850. Ce groupe obtint « l’autel de la Passion avec cinq statues : Notre-Dame-des-sept-Douleurs, le Christ mort, la Croix du Calvaire, le Christ à la colonne, le Christ au Jardin des oliviers», statues qui avaient été transportées dans l’église Saint Grégoire. En 1825, pour limiter la confusion provoquée par le déroulement simultané de deux processions identiques et concurrentes, l’archevêque B. Clary décréta que les deux groupes devaient s’alterner : les années paires, les statues de la Vallisa ; les années impaires, celles de Saint- Grégoire.


Comment arriver dans la ville
airport Aéroport  

De Viale Enzo Ferrari continuez en direction de la SP 204//Viale Gabriele d'Annunzio. Prenez Viale Europa, SS 16, Via Napoli et Corso Vittorio Veneto en direction de Via Venezia à Bari. Suivez Via Venezia et Largo Papa Urbano II jusqu’à Piazza S. Nicola.

motorway Autoroute  

De la sortie de l’autoroute Bari Sud de la A14 prenez E843, Viale Giuseppe Tatarella, Sottovia Giuseppe Filippo, Via Brigata Regina et continuez sur Corso Antonio de Tullio en direction de Via Venezia à Bari. Suivez Via Venezia et Largo Papa Urbano II jusqu’à Piazza S. Nicola.

other Moyens  

Les lignes AMTAB A (zone d’arrête Piazza Massari)- 2/-10-12/-35 arrivent aux alentours de Largo Abate Elia.

park Parkings  

Lungomare Imperatore Augusto-Area Parcheggio Museo Archeologico

Questo sito utilizza cookie. Scorrendo questa pagina, cliccando su un link o proseguendo la navigazione in altra maniera, acconsenti all' uso dei cookie. maggiori informazioni

Uso di cookie e tecnologie simili da parte del Comune di Bari



Cosa sono cookie e come vengono utilizzati
Come la maggior parte dei siti internet, Comune di Bari usa file di testo di piccole dimensioni che vengono salvati su computer, tablet o dispositivo mobile dell'utente per registrare determinati dati ogni volta che questi visita o interagisce con il nostro sito.
I nomi e i tipi specifici di cookie possono cambiare nel tempo. Per aiutare l'utente a capire meglio queste regole e l'uso di tali tecnologie da parte di Parliamo Di Videogiochi, di seguito sono riportati alcuni termini con le relative definizioni.
Cookie: piccoli file di testo (formati in genere da lettere e numeri) che vengono salvati nella memoria del browser o del dispositivo dell'utente quando visita un sito o visualizza un messaggio. I cookie consentono a un sito di riconoscere un particolare dispositivo o browser.

Esistono diversi tipi di cookie:
I cookie di sessione scadono al termine della sessione del browser e consentono a Parliamo Di Videogiochi di collegare le azioni dell'utente durante quella sessione specifica. I cookie possono essere disattivati o rimossi usando gli strumenti disponibili nella maggior parte dei browser. Le preferenze relative ai cookie devono essere impostate separatamente per ciascun browser usato, poiché ognuno di essi offre funzionalità e opzioni specifiche.
Tecnologie simili per l'archiviazione di dati: tecnologie che archiviano dati nel browser o dispositivo usando oggetti condivisi a livello locale o archiviazione locale, quali cookie flash, cookie HTML 5 e altri metodi software per applicazioni web. Queste tecnologie funzionano in tutti i browser. In alcuni casi l'uso dell'archiviazione locale non può essere pienamente gestito dai browser, ma richiede la gestione tramite strumenti specifici. Comune di Bari può servirsi di simili tecnologie di archiviazione dati che permettano di garantire la sicurezza del conto dell'utente o per rilevare irregolarità nel comportamento ed evitare accessi non autorizzati al conto dell'utente o per valutare le prestazioni dei siti, servizi, applicazioni o strumenti Parliamo Di Videogiochi. Comune di Bari non usa tali tecnologie di archiviazione dati per adattare la pubblicità nei propri siti e al di fuori di essi al profilo dell'utente.

I termini "cookie" e "tecnologie simili" possono essere usati indistintamente nelle regole di Comune di Bari in riferimento a tutte le tecnologie adoperate per archiviare dati nel browser o dispositivo dell'utente o alle tecnologie che raccolgono dati o che consentono di identificare l'utente nel modo sopra descritto.

Chiudi